serment


serment
Serment, m. acut. Est le juron qui se fait pour affirmer quelque propos qu'on tient, et en estre creu, Sacramentum. Dont il est fait par syncope, tout ainsi que juron, ou jurum de Iusiurandum. Lequel estant deferé et exigé par justice, retient ce nom, mais usurpé illegitimement, mesme s'il regarde l'honneur et le respect de Dieu, perd cette appellation, et s'appelle Blaspheme.
Fay le mesme serment que j'ay fait, In eadem verba in quae iuraui, iura. Liu. lib. 22.
Le serment et jurement qu'on fait pour quelque chose, Iusiurandum, Iurandum, Iuramentum, Deiurium.
Le serment que les souldars font, Sacramentum militare.
Astraindre par serment, Sacramento aliquem rogare.
Bastir et controuver certaine forme de proces, Concipere iusiurandum.
Confermer par serment, Iusiurandum vel iureiurando sancire.
Faire serment, Deierare, Iusiurandum interponere.
Jurer et faire serment de garder et entretenir les loix, In leges iurare.
Faire serment solennel, Praestare iusiurandum.
Faire un serment solennel à l'appetit et devis de celuy qui nous assermente, Conceptis verbis iurare.
Juges qui ont fait le serment de jurer selon les loix, Iurati iudices.
Faire faire le serment, Iusiurandum accipere, Iureiurando adigere.
Faire faire serment à aucun, et luy faire pareillement, Iusiurandum exigere et reddere.
A qui on a fait faire le serment, Iuratus.
Jurer et promettre par serment de garder quelque chose, Iureiurando polliceri, cauere.
Prendre le serment d'autruy, Accipere iusiurandum.
Prester serment en tesmoignage, Iusiurandum ad alicuius rei testimonium accommodare.
Tenir son serment, Iusiurandum conseruare.
Quand le juge se rapportoit au serment d'une partie, de dommages et interests par luy receus, Iurare in litem.
Vendre son serment et sa foy pour argent, Fidem pecunia commutare.
Gendarmes de qui on a reçeu le serment accoustumé de bien et loyaument servir, Authorati milites.
Qui a faulsé son serment, Periurus.
Acquicté de son serment, Solutus iureiurando.
Par serment, Affirmate.
Il a juré selon la forme du serment deferé, In iurisiurandi verba concepta iurauit. Ex Liu. lib. 22.
Faire serment à la Cour, In Curia sacramento dicere. B.
Les Advocats et Procureurs font tous les ans le serment à la Cour le lendemain de la S. Martin, Causidici in acta Curiae consultaque quotannis adiguntur, et in eius obseruantiam, Postridie Martinalium causidici et cognitores in verba Curiae quotannis adiguntur, quorum quidem nomina recitata sunt. B.
Le serment que l'on fait à la reception de quelque estat, Sacramentum tyrocinij. Bud.
Faire faire le serment, Sacramento rogare. B.
Promettre par serment, Cauere iureiurando. B.
Se purger par serment que l'on n'a point de ce dont l'exhibition est demandée, Eiurare quod exhibendum petitur. B.
Se rapporter au serment, Deferre iusiurandum, offerre, exigere. Budaeus.
Refuser un serment deferé, Oblatum iusiurandum recusare et respuere. Bud.
Faire le serment à quelqu'un, Iurare in nomen alicuius. Bud. ex Sueton.
Faire le serment de fidelité, Agnoscere supplicem fidem possessionibus ascriptam. B.
Qui sont du serment de l'espée, Symmystae, Sacris initiati, Sacramento rogati. B.
Par mon serment, Mediusfidius. B.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • serment — [ sɛrmɑ̃ ] n. m. • sairement v. 1160; sagrament 842 « Serments » de Strasbourg; lat. sacramentum 1 ♦ Affirmation ou promesse solennelle faite en invoquant un être ou un objet sacré, une valeur morale reconnue, comme gage de sa bonne foi. Serment… …   Encyclopédie Universelle

  • serment — SERMENT. s. m. Affirmation d une chose, en prenant Dieu à tesmoin. Serment solemnel. serment fait en justice. faux serment. serment captieux. faire serment sur les reliques des Saints, sur les saintes Evangiles, &c. affirmer par serment. prester… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Šerment — Šèrment, Mladen (1920 1999) DEFINICIJA hrv. kazališni, filmski i TV glumac, osobito poznat po interpretacijama na kajkavskom narječju (Balade Petrice Kerempuha M. Krleže) …   Hrvatski jezični portal

  • SERMENT — s. m. Affirmation ou promesse en prenant à témoin Dieu, ou ce que l on regarde comme saint, comme divin. Serment solennel. Serment en justice. Serment décisoire. Serment de fidélité, d obéissance. Faux serment. Serment captieux. Faire serment sur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • serment — (sèr man) s. m. 1°   Affirmation ou promesse en prenant à témoin Dieu, ou ce que l on regarde comme saint, comme divin. •   Je ne vous dis rien, monseigneur, dont je ne fasse des serments, BALZ. lett. 5, liv. IV. •   Je n en serai pas cru à mon… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SERMENT — n. m. Affirmation ou promesse faite en attestant Dieu, un être ou un objet sacré. Serment solennel. Serment en justice. Serment de fidélité, d’obéissance. Faux serment. Prêter serment sur l’évangile. Affirmer par serment, sous serment. S’engager …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Serment — Sur les autres projets Wikimedia : « Serment », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un serment est, d une manière générale, une affirmation solennelle et codifiée qu une personne fait par voie orale en vue d attester la… …   Wikipédia en Français

  • Serment —     Définition de Serment     Le serment est une déclaration solennelle faite devant un juge. Les arbitres ne sont pas admis à recevoir un serment.     Le serment est prêté lors de la prise de leurs fonctions par les professionnels de justice… …   Lexique de Termes Juridiques

  • serment —    Bois que pousse le cep; dites, sarment , s. m.: un fagot de sarmens …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • serment —   n. oath …   Dictionary of difficult words